5M€ pour amorcer le Centre national de la musique (CNM)

Publié le mardi 2 octobre 2018

Politique

À l’occasion de la présentation du projet de loi de finances 2019, la ministre de la Culture a annoncé la semaine dernière que 5M€ allaient être mobilisés "pour amorcer le financement" du CNM. TPLM, qui regroupe les principaux organismes de la musique, se réjouit de la pose de cette "première pierre" mais demande à ce que le débat sur les missions et le financement de l’établissement se poursuive.

"J’ai confirmé au Printemps de Bourges mon souhait de créer le Centre national réclamé par la filière depuis des années. Les députés Pascal Bois et Emilie Cariou remettront fin novembre leur rapport de préfiguration. Le travail de concertation mené jusqu’ici a permis d’avancer résolument sur les options de financement et de gouvernance. J’ai d’ores et déjà décidé de mobiliser jusqu’à 5 millions d’euros pour amorcer le financement de cette nouvelle institution".
 
Françoise Nyssen, le 24 septembre, à l’occasion de la présentation du PLF 2019 et du budget 2019 du ministère de la Culture

La plupart des organisations fédérées au sein de Tous pour la musique (TPLM) ont participé à la concertation organisée cet été par Emilie Cariou et Pascal Bois, les deux parlementaires en charge de la mission de préfiguration du futur CNM, en insistant "sur le fait qu’un CNM se concevait avant tout comme une institution vouée à remplir de nouvelles missions en bénéficiant à ce titre de ressources nouvelles".

TPLM indique ainsi que les 5M€ constitue "une première pierre" pour le lancement du CNM, mais note que ce "financement serait pris sur le budget du ministère de la Culture" et rappelle que "les premiers besoins ont été évalués par la mission de préfiguration à un minimum de 20M€ par an" pour l’établissement.

La ministre de la Culture a également indiqué que le rapport des députés Pascal Bois et Emilie Cariou remettront leur rapport fin novembre. Dans un souci de concertation et de transparence, TPLM demande à ce que "le pré-rapport de la mission de préfiguration du CNM, sur lequel le ministère s’est fondé pour son annonce budgétaire, soit publié sans délai".


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU