Instruments

Version imprimable de cet article Version imprimable  

sac de gemecs

Cornemuse catalane à 3 bourdons.

zourna / zorna

Hautbois du Proche et Moyen-Orient.

zithera / citera

Cithare sur caisse à touche de la grande plaine hongroise.

zheng

Cithare chinoise à seize ou vingt-et-une cordes tendues sur des chevalets mobiles.

zarb

Tambour iranien en bois tourné.

zampogna / zampona

Cornemuse italienne, dont laz particularité est d’avoir deux tuyaux mélodiques dévolus chacun à une main.

xirula

Petite flûte à trois trous du Pays basque associée au tambourin.

xiao

Flûte chinoise verticale à encoche.

viola

Sorte de guitare brésilienne à cinq cordes métalliques.

vina / vîna / veena

Nom générique désignant plusieurs instruments indiens comme la rudra vina et la vichitra vîna en Inde du Nord ; la vina de l’Inde du Sud, utilisée dans la musique dite carnatique est à l’origine une cithare tubulaire munie de résonateurs.

vielle

Vièle à clavier dont l’archer prend la forme d’un disque de bois.

vièle

Nom générique utilisé en organologie pour les instruments à cordes frottées.

veuze

Cornemuse originaire du sud de la Bretagne et de la Vendée.

valiha / vali

Cithare tubulaire malgache en bambou comportant 16 cordes à l’origine et dont les doigtés et l’accordage correspondent à ceux de la kora.

vaccines

Trompes de bambou haïtiennes de différentes tailles jouées en ensembles dans les défilés de ra-ra au carnaval.

ukulele

Petite guitare océanienne descendant du cavaquinho.

uilean pipes

Fameuse cornemuse irlandaise, que l’on joue sur les genoux en actionnant les soufflets avec les coudes, munie de bourdons simples et d’un système de bourdons à clés (regulators).

udu

Percussion africaine en terre cuite, prenant diverses formes de pot et jouée à mains nues.

tympanon

Nom français de la cithare trapézoïdale jouée avec des baguettes.

txistu / xistu

Longue flûte à trois trous cerclée de métal, jouée dans le Pays basque.

txanbela

Nom basque du hautbois souletin.

txalaparta

Sorte de xylophone basque formé de planches de bois et actionné avec des rondins.

ttun-ttun

Nom basque du tambourin à cordes.

trikitixia

Nom donné à l’accordéon diatonique au Pays basque.

treujeunn goal

Nom breton de la clarinette jouée dans le style traditionnel.

tres

Petite guitare cubaine à trois cordes et au son métallique.

tombak

Tambour en gobelet iranien fait en bois, appelé également zarb.

tin whistle

Petite flûte irlandaise métallique à bec et à six trous.

tible

Petit hautbois catalan à clés utilisé dans la cobla.

ti-bwa / tiboï / ti-bois

Percussion des Antilles en bambou installée sur pieds à l’horizontal et jouée avec deux baguettes.

tenora

Grand hautbois catalan à clés joué dans la cobla.

tembour / tembûr

Luth kurde à caisse piriforme, équivalent du saz turc.

tbila

Tambour en poterie à deux faces tendues de peau de chameau joués dans la confrérie marocaine des Aïssawa.

tarota

Hautbois catalan utilisé dans les cobles de tres quartans « nom catalan de l’orchestre constitué d’un sac de gemecs (cornemuse), d’un flabiol-tamborà­ (flûte à une main et tambourin joués par le même musicien) et d’une tarota (hautbois)

tarawangsa

Vièle à deux cordes indonésienne du pays Sunda, jouée généralement en duo avec la cithare kacapi.

târ

Luth à 6 cordes joué avec un plectre, à long manche et à la caisse de résonance en forme de huit recouverte d’une peau. D’origine persane, on le trouve aussi en Turquie, Arménie, Azerbaïdjan, etc.

tanbûr

Luth au très long manche souple que l’on ploie pour faire varier la note, utilisé par les théoriciens de la musique ottomane.

tampoura / tampura / tambura

Luth indien sans frettes à quatre cordes utilisé pour l’accompagnement de la musique ou du chant en exprimant en continu les notes fondamentales d’un raga.

tambourin à cordes

Grosse cithare frappée par une baguette pour accompagner la flûte à trois trous (Béarn, Pays basque).

tambourin

Désigne à la fois un petit tambour sur cadre et le long tambour à timbre associé en Provence avec le galoubet.

tambourim

Petit tambourin brésilien à cadre métallique joué avec une baguette.

tambori

Petit tambourin associé au flabiol, joué par un seul et même musicien, en Catalogne.

tama / tamani

Petit tambour d’aisselle à deux faces, joué avec une petite baguette recourbée et dont on fait varier la tonalité en pressant avec le bras les lanières qui tendent les deux peaux.

takhé

Cithare cambodgienneà trois cordes.

taegum

Flûte traversière coréenne en bambou.

tabla

Tambours verticaux de l’Inde du Nord joués en couple, chacun par une main. L’aigu, en bois, finement accordé, est joué par les doigts de la main droite, le grave, en laiton ou en cuivre, par ceux de la main gauche.

surnai

Hautbois accompagnant les musiques de danse chez les Pashtoun d’Afghanistan.

surdos

Grosses caisses ou tambour basse de l’orchestre de samba brésilien.

suling

Flûte indonésienne en roseau.

steel drum / pan

Instrument originaire de Trinidad confectionné à partir de fûts de pétrole, dont la surface métallique martelée constituant le « clavier » produit des ensembles de notes accordées.

sodina

Petite flûte malgache sans bec à six trous supérieurs et un inférieur pour le pouce, faite en bambou, en métal ou en plastique.

snitra

Sorte de banjo marocain sans frette.

skratji

Grosse caisse d’origine amérindienne accompagnant du kasseko de Guyane et du Suriname.

sitar

Grand luth de l’Inde du Nord à chevalet plat dont les cordes sympathiques (13 pour le premier type ou 11 pour le second), que l’on ne joue pas directement, entrent en vibration par sympathie harmonique avec les cordes que l’on joue (4 pour le premier, 2 pour le second) et qui servent au rythme (3 pour le premier, 2 pour le second).

siku

Flûte de Pan des Andes faite de deux rangées de six tuyaux accordés du grave à l’aigu.

siac

Grand idiophone antillais en bambou strié de cannelures que l’on racle avec une baguette.

shevi

Flûtes à bec en roseau arménienne.

shehnaï / shenaï / shahnaï

Hautbois court à pavillon de cuivre d’Inde du Nord.

shamisen

Luth japonais à long manche et à trois cordes généralement joué à l’aide d’un grand plectre.

shakuhachi

Grande flûte verticale japonaise ouverte aux deux extrémités, faite en bambou et comportant quatre trous antérieurs et un trou postérieur.

setâr

Luth iranien à long manche et quatre cordes pincées (trois autrefois) muni de 25 ou 26 frettes amovibles. Proche du saz turque, du tanbur kurde, du dotar d’Asie Centrale.

saz

Luth à long manche emblématique de la musique turque, autrefois l’apanage des bardes d’Anatolie.

saung gauk

Très élégante harpe arquée de Birmanie généralement munie de treize cordes tendues entre le coude de l’instrument et sa caisse de résonance, seule descendante de la harpe indienne à présent disparue.

satsuma-biwa

Imposant luth japonais à quatre cordes plus une - la plus aiguà« étant dédoublée - jouées avec un grand plectre et dont le manche coudé à angle droit pour l’accordage est muni de cinq très hautes et larges frettes en bois.

sarod

Grand luth de l’Inde du Nord dérivé du rubâb afghan muni de quatre cordes mélodiques, deux cordes rythmiques, entre quinze et vingt cordes sympathiques et dont la caisse de résonance est couverte d’une peau de chèvre, une plaque d’acier servant de touche et permettant de subtils glissandi.

sarangi / saranghi

Vièle de l’Inde à la caisse recouverte d’une peau de chèvre et munie de trois cordes mélodiques en boyau, deux bourdons et trente-cinq cordes sympathiques. Les sonorités sont parfois proches de la voix humaine. Le sarangi népalais diffère légèrement de son homonyme indien.

sanza

Piano à pouce africain fait de lamelles métalliques disposées sur un résonateur de bois. Selon les pays, la sanza prend des formes et des noms très divers : likembe, lukeme, marimba, mbira, etc.

santour / santûr / centour

Cithare sur caisse de forme trapézoïdale aux cordes frappées avec de fines baguettes ; d’origine persane, le santour s’est répandu de l’Arménie à l’Inde.

sadev

Monocorde cambodgien monté sur une calebasse.

sabar

Tambour sénégalais au fût de bois légèrement incurvé, muni d’une membrane en peau de chèvre et que l’on frappe généralement à l’aide d’une fine baguette de bois souple. Ses différentes tailles déterminent sa sonorité.

rubboard

Planche à laver métallique frottée avec la lame d’un couteau ou les doigts munis de dés à coudre.

rubâb

Grand luth afghan à la table d’harmonie en peau, qui a donné naissance au sarod de l’Inde du Nord.

rouleur / houleur / oulère

Tambour de l’Ile de la Réunion associé au maloya, à l’origine fait à partir d’un tonneau et que l’on joue à califourchon comme le ka guadeloupéen.

rondador

Grande flûte de Pan des Andes faite d’une seule rangée de vingt-sept tuyaux.

rocar

Percussion brésilienne munie de cymbalettes associée à la samba.

riqq / reqq

Indispensable tambourin de la musique arabe muni de petites cymbales.

repique / repinique

Tambour ténor au fût métallique de la samba brésilienne joué avec une main et une baguette.

reco-reco

Idiophone à encoches en bois ou en bambou hérité des Amérindiens du Brésil ; frotté avec une baguette dans les batucadas, la samba, la capoeira, etc.

rebab / rabab / rbab

Petite vièle à deux cordes du Maghreb utilisé notamment dans la musique arabo-andalouse.

rabâbah

Petite vièle à pic dont la caisse de résonance, faite à partir d’une noix de coco, est tendue d’une peau qui amplifie le son des cordes, comme sa cousine irakienne djozé.

rabâb

Vièle à corde unique des Bédouins.

quena

Flûte droite à encoche en bambou sans bec, une encoche arrondie ménagée sur l’embouchure faisant office de sifflet.

qin / guqin

Grande cithare chinoise à table bombée et munie de 7 cordes de soie.

qarqabou / qarqabû / karkabou

Grandes castagnettes métalliques, crotales, très importantes dans la musique des Gnaoua.

qanoun / quanun / kanoun

Cithare sur cadre trapézoïdale à cordes pincées jouées avec deux onglets dans les traditions classiques arabes au Proche et au Moyen Orient, au Mashrek et au Maghreb.

practice

Hautbois à capsule servant à s’entraîner au jeu de la cornemuse écossaise.

pipa

Luth chinois à manche court et à quatre cordes ; sa caisse circulaire et assez plate à l’origine s’est allongée sous l’influence du luth, mais sans le renflement du corps.

parkapezouk

Cornemuse arménienne.

pandereta

Grand tambourin utilisé à Porto Rico.

pandeiros

Tambourins à sonnailles de la samba brésilienne.

pampir

Instrument arménien de la famille des vièles à quatre cordes.

oudou

Jarre de poterie percée d’un trou originaire du Niger utilisée comme percussion.

oud / ûd

Luth oriental au manche court sans frette, coudé dans sa partie réservée aux clés d’accordage, à la large caisse piriforme, généralement équipé de cinq paires de cordes et d’une seule corde basse jouées à l’aide d’un plectre.

nyckelharpa

Vièle à archet suédoise élégante et sophistiquée, équipé d’un clavier à la manière des vielles à roue.

norhumbrian pipes

Cornemuse à soufflet du Northumberland.

njarka

Petite vielle traditionnelle à une corde des Songhaï de la boucle du Niger.

nay / ney

Nom donné de l’Orient au Maghreb à la flûte oblique des musiques populaires et savantes. Le plus souvent faite en roseau (qui est le sens de « ney » en persan), elle peut aussi être en métal. Dans la tradition turque des Soufis, son embouchure est faite en corne.

naqus

Idiophone berbère constitué de n’importe quel objet métallique frappé avec deux autres objets de même nature.

nanga

Lyre ougandaise à sept cordes.

nageswaram

Hautbois d’Inde du Sud beaucoup plus long que le shehnaï.

n’goni

Petit luth naviforme des Bambaras, à la table d’harmonie fabriquée avec une peau de vache et muni de 2 à 4 cordes ; on trouve son équivalent en Afrique de l’Ouest sous les noms de xalam chez les Ouolofs, hoddou chez les Peuls, tidinit chez les Maures, etc.

mvet

Harpe-cithare traditionnelle aux cordes (de deux à cinq) tendues sur un arc en bambou faiblement ployé, muni de quatre calebasses résonateurs.

musette

Se dit des différentes cornemuses du centre de la France (Berry, Bourbonnais, Nivernais) ainsi que de la Bresse. La musette de cour est un instrument de musique savante des XVIIe et XVIIIe siècles.

mridangam

Tambour oblong à deux peaux réglables, l’une pour les graves l’autre pour les aigus, joué en Inde principalement dans la musique carnatique.

morin xuur

Littéralement « vièle cheval » en langue mongole, instrument emblématique des pays de culture mongole, dont les deux cordes et à l’archet sont faits de crin de cheval.

moorsing

Nom donné à la guimbarde utilisée dans la musique indienne.

mezoued

Cornemuse du Maghreb formée d’un sac en peu de chèvre, d’un double chalumeau muni de deux pavillons en corne.

mélodéon

L’une des déclinaisons occidentales de l’accordéon diatonique.

mbira

Piano à pouces emblématique de l’univers musical traditionnel des Shona d’Afrique australe. Le plus courant comporte 22 lames métalliques fixées sur une pièce de bois rectangulaire évidée (premier résonateur) et disposées en trois claviers superposés couvrant trois octaves. Ce dispositif est fixé à l’intérieur d’une demi calebasse (second résonateur), qui cache les mains du musicien.

mbila (pluriel timbila)

Xylophone emblématique de la musique des Chopi au Mozambique, joué autrefois par des orchestres pouvant réunir jusqu’à trente timbila ; le mbila grave « chikulu » possède 4 lames, le médium « dibhinda » 10 à 12 et l’aigu « sanje » 19.

marimbula

Sorte de grosse sanza contrebasse faite d’une caisse munie de larges lames de métal utilisée dans les Caraïbes.

marimba

Xylophone du Mexique et d’Amérique central cousin de son homologue africain mais d’origine préhispanique et pouvant atteindre jusqu’à quatre mètres de long, dont les calebasses servant de résonateurs sont munies de mirlitons, comme le mbila du Mozambique.

maracas

Couple de hochets d’Amérique latine et des Caraïbes, généralement faits à partir de petites calebasses rondes ou ovales montées sur des poignées.

lukeme

Nom donné au piano à pouce africain (sanza) dans les pays de la région des Grands Lacs.

low whistle

Grand pipeau métallique irlandais de la famille du tin whistle.

lotar

Luth de la tradition berbère (Chleuhs) à trois ou quatre cordes, répandu au Maghreb antérieurement au oud.

langeleik

Cithare à touche traditionnelle norvégienne proche de l’épinette pouvant comporter de cinq à huit cordes.

lambi

Nom donné à la conque marine aux Antilles.

krar

Petite lyre accompagnant le chant populaire en Erythrée et en Ethiopie.

kovo

Luth de l’ouest tibétain à trois cordes doubles.

koto

Longue cithare japonaise à la table d’harmonie arrondie et comportant treize cordes.

kora / cora

Grande harpe-luth à la caisse constituée d’une demi calebasse recouverte d’une peau de vache tendue sur l’ouverture et supportant le chevalet ; son long manche est étayé le plus généralement de 21 cordes.

konès

Longs tubes en tôle dans lesquels on souffle joués en ensembles dans les défilés de ra-ra notamment pendant le carnaval en Haïti.

komuz

Luth à long manche des bardes kirghiz doté de trois cordes.

khène / khèn

Orgue à bouche vietnamien de la tradition des Thai et des Hmong. Constitué de six tuyaux de bambou passant à travers une chambre de distribution de l’air, ses anches libres fonctionnent en soufflant ou en aspirant.

kesse kesse

Hochet conique en vannerie muni d’une peau et rempli de graines joué en pair dans différentes régions d’Afrique de l’Ouest, notamment en Guinée forestière où ils sont l’apanage des griotes.

kenkeni

Petit tambour d’aisselle d’Afrique de l’Ouest apparenté au tama.

kayamb / caïamb / cayanb / kayanm / kayam’

Large hochet plat formé d’un cadre rectangulaire en bois léger, sur lequel sont fixées deux cloisons de hampes de fleurs de canne remplies de graines ; instrument du maloya réunionnais, il a fait le voyage depuis le Kenya et le Mozambique.

kayageum

Grande cithare coréenne apparentée au koto japonais et dont les douze cordes sont tendues sur des chevalets mobiles.

kassé-ko / kasseko

Tambour de Guyane servant à rythmer la danse du même nom.

kantele

Cithare emblématique de la tradition finnoise, accompagnant notamment les chants du Kalevala, épopée fondatrice de cette culture.

kanjira

Nom donné au tambourin indien.

kamoungué / camoungué

Tambour de Guyane rythmant la danse du même nom.

kamele n’goni

Harpe luth à six cordes traditionnellement joué par les jeunes hommes dans la région du Wassoulou au Mali.

kamanche / kemantche / kamantcha

Vièle à pique et à la caisse de résonance sphérique joué dans toute l’aire d’influence persane et ottomane (Iran, Turquie, Kurdistan, Afrique méditerranéenne). Le kamantcha des Arméniens et des Géorgiens possède quatre cordes, alors que le kamanche persan et turc n’en a que trois.

kacapi

Cithare sur cadre indonésienne du pays Sunda, généralement accompagnée par la vièle tarawangsa.

kabossy / kabosse

Luth court malgache, fait à l’origine d’une carapace de tortue tendue de peau de zébu, mais aujourd’hui plus semblable à une petite guitare.

ka

Tambour soliste du gwo-ka de Guadeloupe, à l’origine fabriqué à partir d’un petit tonneau de bois appelé « quart » recouvert d’une peau de cabri.

jarana

Délicate petite guitare en bois précieux du grand port mexicain de Veracruz.

inanga

Grande cithare sur cuvette en forme de bouclier de la tradition rwandaise.

hichiriki

Petit hautbois japonais au son perçant.

hegelung

Grand luth élancé à deux cordes construit et joué par les T’boli des Philippines muni de neuf frettes en bois pour la corde mélodique, l’autre servant de bourdon.

harpe celtique

Petite harpe à cordes de métal ou de nylon, reconstituée d’après les anciennes harpes jouées dans les pays celtiques.

hardingfele

Sorte de violon norvégien décoré d’incrustations d’os et de nacre, muni de cordes sympathiques.

haraz

Grande poterie tendue de peau de chèvre pour servir de percussion au Maroc.

hammer dulcimer

Nom anglais du tympanon.

hajouj

Luth basse rustique des gnaoua du Maghreb dont les trois cordes en boyaux de chèvre sont tendues au-dessus d’une peau de chameau couvrant la caisse de résonance en bois brut. Il est également appelé « gumbri » (gembri ou guimbri) voire « sentir » selon les régions du Maroc.

hackbrett

Tympanon de Suisse et du Tyrol.

guzla / gusle

Terme désignant différents instruments à corde en Europe de l’Est et du Sud-Est. Il réfère notamment à une vièle monocorde jouée sur tout le territoire de l’ex-Yougoslavie

guitaron

Sorte de guitare ventru au son grave des orchestre de mariachis mexicains.

güiro

Racloir métallique ou taillé dans un bambou très répandu dans les musiques afro-caribéennes.

guimbarde

Instrument à lame de métal ou de bois disposée dans un cadre et que l’on fait vibrer devant la cavité buccale.

guellal

Tambour long et étroit accompagnant le raï traditionnel.

gralla / graile

Hautbois populaires. La gralla est un hautbois populaire catalan. Lo graile est le hautbois occitan des Monts de Lacaune (Haut-Languedoc)

ghatam

Grand pot en terre cuite faisant office de percussion en Inde du Sud.

gasba

Flûte de roseau sans bec répandue au Maghreb, accompagnant notamment le raï traditionnel.

galoubet

Flûte à 3 trous jouée en Provence et souvent associée avec un long tambourin joué de l’autre main avec une baguette.

gaita de foles

Cornemuse portugaise.

gaïta

Nom du hautbois traditionnel au Pays Basque. En Espagne, nom de la cornemuse de Galice et des Asturies. En Amérique latine, nom d’une longue flûte de bambou d’origine amérindienne dont le bec est fait avec une plume et de la glaise.

foulé

Nom donné en dioula à la flûte peule, faite en bois et dont l’embouchure latérale légèrement proéminente en fait un intermédiaire entre la flûte traversière et la flûte droite. Jouée en Afrique de l’Ouest, elle porte d’autres noms selon les langues : « seye » , « sarewa » , etc.

flûte harmonique

Genre de flûte très répandue dans les pays scandinaves, dépourvue de trous et dont on obtient les notes en se servant des harmoniques du son fondamental donné par le tuyau.

flabiol

Petite flûte utilisée dans les cobles catalanes « pluriel de Cobla : nom catalan de l’orchestre de 11 musiciens constitué par un flabiol-tamborà­ , 2 tibles, 2 tenores, 2 trompettes, 1 trombone, 2 fiscorns, 1 contrebasse à 3 cordes.

fifre

Petite flûte traversière en bois au son très aigu autrefois répandu dans les orchestres militaires français.

ferrinho

Barre métallique raclée par un couteau pour accompagné la danse rustique du « funana » au Cap-Vert.

erhu

Vièle chinoise à deux cordes.

épinette

Terme désignant une cithare sur caisse, munie d’une touche, répandue dans le Nord et l’Est de la France (épinette des Vosges) ; les cordes sont réparties en chanterelles et en bourdons ou cordes d’accompagnement.

dulcimer

Cithare à touche du sud des Etats-Unis, apportée par des colons allemands ou scandinaves.

doun doun/doumdoum / dum dum /dun dun / doudoum / doudoumba / dununba

Large tambour à deux peaux d’Afrique de l’Ouest, généralement joué en groupe de trois (basse, médium, aigu) par le même musicien.

doudouk

Petit hautbois du Caucase en bois d’abricot, à anche double et à perce cylindrique, muni de neuf trous antérieurs et d’un trou postérieur, symbolique de la musique arménienne.

dotâr/dutôr

Grand luth d’Asie centrale joué en Ouzbékistan, Tadjikistan, Afghanistan et Turkestan chinois. Les cordes sont en soie et la table d’harmonie en mûrier.

dombra

Petit luth à long manche, à caisse piriforme sans évent, généralement doté de deux cordes et répandu en Asie Centrale, où il est l’apanage des bardes ouzbeks et tadjiks.

djozé

Petite vièle traditionnelle irakienne à quatre cordes dont la caisse de résonance est confectionnée à partir d’une noix de coco ; elle est très proche du rababah égyptien.

djembé

Tambour en forme de gobelet taillé dans un tronc et tendu d’une peau de chèvre, originaire d’Afrique de l’Ouest et apprécié dans le monde entier pour sa volubilité.

didgeridoo

Sorte de trompe monoxyle des Aborigènes, qui l’appellent yidaki, faite d’un tronc d’eucalyptus au cœur rongé par les termites.

dhol

Tambour des danses pashtoun en Afghanistan.

derbouka / darbouka

Petit tambour en forme de gobelet pratiqué dans tout le Maghreb, le Proche et le Moyen-Orient.

dehol / dohol

Tambour à deux peaux, joué avec les mains ou avec une baguette dans tout le Caucase et notamment en Arménie. Il est appelé « dohol » en Iran, en Afghanistan et au Kurdistan.

dap

Percussion arménienne ressemblant au tambour de basque.

danyen

Grand luth tibétain à long manche épais sans frettes et trois double cordes.

dàn tranh

Cithare vietnamienne à caisse allongée, arrondie, à chevalets mobiles et aux seize cordes métalliques, proche du koto.

daf / douf

Large tambour sur cadre de la tradition persane, dont le cadre circulaire est muni de petits anneaux métalliques sonores sur sa face intérieure. Le terme daf désigne également le tambourin des orchestres arabes.

cymbalum

Cithare sur cadre trapézoïdale à cordes frappées à l’aide de fines baguettes aux embouts recourbés recouverts de coton, de feutre, voire de métal ou de daim, très répandue en Europe de l’Est.

cuica

Tambours à friction de la samba hérité de la culture bantoue.

cuatro

Petite guitare à quatre cordes doubles utilisé dans les Caraïbes et en Amérique latine.

crwth

Vièle du Pays de Galles jouée avec un archet et dont la forme générale rappelle la lyre.

cornemuse

Famille d’instruments à vent formés en général, d’un hautbois mélodique, d’un ou plusieurs bourdons rattachés à un sac étanche engrangeant l’air nécessaire à leur fonctionnement. L’air peut être introduit dans le sac directement par le souffle du musicien au moyen d’un porte-vent (cornemuses du Centre, biniou, boha) ou par un soufflet actionné par le joueur (cabrette, chabrette, Béchonnet). La majorité des cornemuses françaises fonctionnent avec des anches doubles, à l’exception de la boha.

congas

Haut tambour à long fût légèrement renflé emblématique de la musique latine et jouée en couple.

concertina

Petit accordéon à anches libres et aux sommiers de forme hexagonale dont il existe plusieurs variétés selon les systèmes de fonctionnement des anches. Au Portugal, le terme « concertina » désigne parfois l’accordéon diatonique.

cobza

Luth roumain à caisse piriforme ventrue et à manche très court apparenté au luth oriental.

cialamella

Petite clarinette rustique des bergers corses.

chirula

Flûte du Béarn à trois trous, normalement associée au tambourin à cordes, le tout formant un ensemble joué par le même musicien.

cheng/sheng

Orgue à bouche chinois.

charango

Petit instrument des Andes à cinq cordes doubles dont la caisse est faite à l’origine avec la carapace d’un tatou.

chapey

Luth cambodgien à deux cordes.

chacha

Grosse calebasse évidée remplie de petits cailloux et fermée hermétiquement servant de hochet dans les ensembles de gwo-ka.

chabrette

Cornemuse à soufflet du Limousin.

cetera

Cistre corse à fond plat et comportant huit chœurs.

caxixi

Série de petits hochets brésiliens en osier.

cavaquinho

Petite guitare à quatre cordes proche du ukulele très répandu au Portugal, au Cap Vert et au Brésil.

carémère

Clarinette primitive des Landes de Gascogne.

cajon

Percussion en forme de caisse, dont la paroi vibrante est frappée à mains nues par le musicien assis sur la caisse.

caixa

Caisse claire utilisée par les groupes de batucada au Brésil.

cabrette

Cornemuse à soufflet répandue en Auvergne et dans les régions limitrophes, dont la tradition s’est fortement développée dans le milieu auvergnat de Paris.

bouzouki

Luth grec à caisse piriforme à intervalles tempérés ; outre la musique de sa région d’origine, il a été adopté par les joueurs de musique irlandaise.

bouzouk / buzuq / buzuk / busuq

Luth du Moyen-Orient à caisse piriforme et à long manche, dont les frettes définissent des intervalles non tempérés ; joué surtout par les Kurdes et les Gitans.

boula

Tambour d’accompagnement du gwo-ka gauadeloupéen, plus grave que le tambour soliste ka.

bongo

Petite percussion à tambours jumelés emblématique de la musique cubaine.

bombarde

Hautbois court breton associé généralement au biniou koz.

bolon

Basse traditionnelle d’Afrique de l’Ouest faite d’une grosse calebasse et d’un manche courbe, utilisée historiquement pour entraîner les marches guerrières des Sofas.

boha

Cornemuse des Landes de Gascogne dont le chalumeau et le bourdon sont percés dans le même bloc de bois ; c’est la seule cornemuse française avec chalumeau à anche simple.

bodhran

Tambourin irlandais frappé à l’aide d’une petite mailloche en bois à double tête et possédant un croisillon permettant d’agir sur la tension de la peau.

bodega

Grande cornemuse du Haut Languedoc à un hautbois et un bourdon montés sur une poche faite d’une peau entière de chèvre ou de mouton.

bobre

Arc musical muni d’un résonateur accompagnant à l’origine le maloya réunionnais.

biwa

Luths japonais de différentes sortes joués avec d’imposants plectres en corne ou en bois.

biniou / biniou koz

Cornemuse bretonne comportant un seul bourdon et un chalumeau de très petite taille, jouée habituellement en couple avec la bombarde.

bilma

Baguettes de bois entrechoquées jouées par les Aborigènes d’Australie.

berimbau

Arc musical du Brésil originaire d’Angola qui accompagne la capoeira.

benju

Cithare au clavier de machine à écrire jouée au Baloutchistan.

bendir

Grand tambour sur cadre circulaire très répandu au Maghreb.

bélè / belair

Tambour accompagnant les danses traditionnelles des Africains déportés aux Antillais, notamment à la Martinique.

béchonnet

Cornemuse à soufflet du nord de l’Auvergne, portant le nom de son inventeur, luthier à Effiat (Puy-de-Dôme), et possèdant trois bourdons.

bata

Tambour oblong joué par groupe de trois dans la musique afro-cubaine liée à l’origine aux cérémonies du culte de la santeria.

bansuri

Longue flûte traversière en bois emblématique de la musique indienne et dont on attribue la création au dieu Krishna.

bandura / bandoura / bandurria

Cithare ukrainienne comportant 50 cordes

bandonéon

Inventé en Allemagne autour de 1860, ce petit accordéon diatonique à anches libres et aux sommiers de forme carrée conçu à l’origine pour être joué à l’église, est devenu le symbole du tango.

bandolim

Sorte de mandoline jouée au Portugal et au Brésil.

balalaïka

Famille d’instruments à cordes pincées et à caisse triangulaire très répandu à l’Est de l’Europe, notamment en Russie.

balafon

Xylophone possédant entre 17 et 22 lames de bois munies de petites calebasses résonateurs.

bajo sexto

Guitare des orchestres tex-mex aux six chœurs de cordes doubles.

bagpipe

Terme courant désignant la grande cornemuse écossaise.

baglama

Luth turc de la famille des saz, un peu plus petit que ce dernier ; le baglama fait partie des instruments des orchestres du rebetiko grec.

bà¤gà¤nna

Grande lyre éthiopienne à huit ou dix cordes, dont le cadre trapézoïdal en bois muni d’une caisse de résonance est recouvert de peau.

atabaque

Tambour oblong à la fois tronconique et cylindrique à une peau, joué par groupe de trois pour accompagner la capoeira.

arghoul

Clarinette double en roseau très ancienne et très simple originaire d’Egypte, comprenant un bourdon et un tuyau mélodique.

ardin

Harpe angulaire comportant généralement une dizaine de cordes et réservée aux femmes dans la tradition des griots Iggawin de Mauritanie.

antara

Petite flûte de Pan traditionnelle des Andes à sept tuyaux.

angklung / angkloong

Hochets en bambou commun aux traditions musicales d’Indonésie, de Malaisie et de Thaïlande.

allun

Tambour sur cadre de la tradition berbère de l’Atlas (Berabers et Chleuhs).

alboka

Instrument du Pays Basque à anches et à double chalumeau, utilisant deux cornes comme embouchure et pavillon.

agogô

Double cloche à deux tons accordés commune dans les traditions africaines des Yorubas et de leurs lointains descendants américains.

accordéon diatonique

Petit accordéon dont le système d’anches mélodiques donne une note différente au poussé et au tiré.

aboès

Hautbois du Couserans, région de bocage au pied des Pyrénées dans le département de l’Ariège.

CRD
Ouverture au public

- Pour la documentation : du lundi au mardi de 14h à 18h

- Pour le conseil : du lundi au mardi de 14h à 18h


Vous pouvez également nous contacter par mail

----

Pour améliorer votre recherche, l’Irma propose également une collection de fiches pratiques, et les réponses aux questions qui lui sont le plus souvent posées.

Le Centre de ressources de l’Irma propose la consultation gratuite de l’ensemble des ouvrages des éditions Irma et l’accès à de la documentation professionnelle et universitaire.. Situé au 22 rue Soleillet 75020 Paris, il est accessible du lundi au mardi de 14h à 18h.
Pour toutes demandes de documentation, contactez-nous.