Distributeur et disquaire

Étude sur les disquaires indépendants électroniques

Technopol publie cette synthèse d’étude qui montre les difficultés des disquaires indépendants électroniques en France. "Les détaillants indépendants du disque n’ont pas eu la même chance que les libraires avec le prix unique du livre. Aujourd’hui, être disquaire relève de l’exploit. Rapide tour d’horizon."

Quelques chiffres :

- Les chiffres d’affaires peuvent aller de 15 000 € à 500 000 € par an suivant la taille du magasin, son emplacement et ses activités.

- La moyenne de chiffre d’affaires pour un disquaire est d’environ 100 000 €

- L’économie générée en un an par les disquaires recensés en France représente 2 096 416 €

Sommaire

Présentation

1- Paris et province

2- En Chiffres

3- La multi-activité

4- Problématiques rencontrées
a) Le téléchargement
b) Encore des conséquences à l’amendement Mariani
c) Les problèmes de monopole
d) Le manque d’information

Étude réalisée en 2005 par Pierre Bousquet sous la direction de Sophie Bernard & Christophe Vix-Gras.

Enquête sur les disquaires indépendants 2004

Au cours de l’enquête concernant la mise en place de l’Atlas de la distribution du disque en France, menée d’octobre 2003 à janvier 2004, l’Observatoire de la musique a réalisé une synthèse des commentaires recueillis auprès des disquaires indépendants.

SOMMAIRE :
- POPULATION DES DISQUAIRES
- L’OFFRE SPECIALISEE
- DISTRIBUTION
- LA PERCEPTION DES MAJORS
- UNE CONCURRENCE DE PLUS EN PLUS VIVE
- UNE NOUVELLE CONCURRENCE : LA VENTE LIBRE ET L’OCCASION
- LES PRINCIPALES REVENDICATIONS DES INDEPENDANTS
- EVOLUTION ET PERSPECTIVES

CONSEIL - ORIENTATION

L’IRMA propose des permanences de conseil pour les porteurs de projets musicaux.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU